Visiter, aller en Corse. Decouvrir la Corse
Accueil La Corse Voyage Conseils Villes Villages Naturisme Montagnes Plages Loisirs Hébergement
 
Visiter la Corse

Bastia la capitale de la Haute-Corse

Pourquoi venir à Bastia?

C’est simple, Bastia peut servir d’une excellente base de départ vers toute la Corse. Elle possède des liaisons régulières avec toutes les villes les plus importantes de l’île. Facilité de trouver un logement est un atout de la ville. Vous pouvez visiter et voyager dans les régions voisines comme Cap Corse, La plaine orientale, La Balagne, Le Centre (Centru), Niolu etc. La proximité de Saint Florent et du Désert des Agriates est un atout supplémentaire pour choisir Bastia comme sa base. Dans les environs vous pourrez profiter des plages du Cap Corse et Marana sur littoral.

 

 

Vieux Port de Bastia

 

Ville de Bastia

  Bastia, tournée vers la côte toscane toute proche, a le charme des vielles cités du bassin méditerranéen avec ses ruelles bordées de hautes maisons pittoresques aux volets peints.
Fondée en 1378 par les Génois qui la désigne comme capitale de la Corse, son nom vient  d’une bastille qui la domine. C’est une ville de lumières où vous allez vous promenez sur la place Saint Nicolas, endroit préféré des Bastiais.

N’oublions pas d’autres lieux de la ville comme la place du Marché et le vieux port avec sa belle église Saint Jean Baptiste. La citadelle du haut de ses remparts nous offre une vue magnifique sur le port et la mer et par les beaux temps sur l’île d’Elbe.

Histoire :
1378 : Le gouverneur génois Leonello Lomellini quitte le château de Biguglia et s'installe dans une place forte " a Bastia" qu'il fait bâtir sur le promontoire dominant le Vieux Port alors appeélé Porto Cardo.
1480 : Les remparts sont terminés.
1530 : Le palais des Gouverneurs est achevé.
XVI/XVIIe siècles : Durant le 16e et le 17e siècles, de nombreuses confréries voient le jour et une riche vie culturelle et artistique se développe.
1768 : La Corse devient française et la domination génoise prend fin.
1794 : Les Anglais prennent possession de la ville pour deux années.
1796 : Bastia redevient le chef-lieu du département du Golo.
XIXe siècle : Durant le XIXe siècle, la ville prospère et se développe vers le nord et sur les hauteurs.
XXe siècle : Au début du XXe siècle, le nouveau port est achevé et la ville continue son expansion vers les quartiers de Toga et de Saint Joseph.

Terra Nova - La Citadelle

• Le Palais des Gouverneurs génois
Achevé en 1530, cet imposant palais a abrité la Cour des gouverneurs génois qui se sont succédé à Bastia jusqu’en 1768.
• L’oratoire Sainte-Croix
Tout de bleu turquoise et d’or paré, cet oratoire, pur joyau rococo enchâssé dans la citadelle est orné de peintures du XVIIIe siècle. Dans une chapelle latérale, au décor d’époque Renaissance est exposé le Christ Noir des Miracles.
• La cathédrale Sainte-Marie
Ce sanctuaire élevé en 1495 par l’évêque de Mariana fut érigé en cathédrale en 1570. L’intérieur baroque à trois nefs est orné de stucs, marbres et trompe-l’oeil.
• À voir aussi: Le jardin Romieu, le lavoir, la fontaine et l’anse de Ficajola, la place Guasco avec son ancienne fontaine aux armoiries de la ville, le chemin de ronde, la poudrière.

 

La citadelle de Bastia

Place Saint Nicolas
 
Terra Vecchia - Le Centre Ville

• La Place Saint Nicolas
Considérée comme une des plus grandes places de France (300 m de long sur 90 m de large), elle tire son nom d’une ancienne chapelle bâtie au XIIe siècle qui fut détruite lors des travaux d’extension de l’esplanade au XIXe siècle.
• Le monument aux morts, surmonté d’un groupe de bronze immortalise le geste d’une mère corse qui donne son troisième et dernier fils à la Mère Patrie.
• Le kiosque à musique construit à la fin du XIXe siècle.
• La statue de Napoléon en empereur romain réalisée par le sculpteur Florentin Bartolini et édifiée en 853 en hommage à Napoléon III.

À voir aussi :
• Le théâtre municipal (1878)
• Le palais de justice (1858)
• La bibliothèque municipale riche de 80 000 volumes
• La fontaine du Dauphin édifiée lors de la naissance du fils de Louis XVI
• La place du marché
• L’église Saint Charles-Borromée (1650)

 

Transport - Bus - Liaisons régulières :

Bastia / Porto - Vecchio / Bastia
Bastia / Ajaccio / Bastia
Bastia / Corte / Bastia
Bastia / Calvi / Bastia
Bastia – Furiani / Bastia – Cardo / Bastia – Erbalunga / Bastia – Macinaggio / Bastia – Moriani…….

 
Aller et visiter la Corse. Les plus belles villes de l'ile.

Découvrir la Corse, savoir plus sur la Corse, aller en Corse...

 

 

 

Aller visiter et decouvrir la Corse
à faire
Le train corse est un moyen de transport de l’île le mieux adapté pour profiter des différents paysages...
voir plus...
Le tracé GR20 est le plus populaire en Europe. Rando pour les bons marcheurs. Gîtes d'étapes sur le chemin sont ouverts à tous...
voir plus...
à visiter
Calvi est une des plus belles stations balnéaires située sur la côte nord ouest de la Haute-Corse dans la microrégion de la Balagne...
voir plus...
Le nom "Sanguinaires" pourrait être dû à la lumière pourpre qui ensanglante les roches, juste avant la plongée du soleil couchant dans la mer...
voir plus...
Nonza est situé dans un cadre spectaculaire sur une haute falaise de schiste vert sombre, c'est un peu le village vedette du Cap Corse.
voir plus...
à ne pas manquer
Pour fêter sa 21 édition et ses vingt-et-un an, le Calvi Jazz Festival propose, du 10 au 15 juin 2008, plus de 30 concerts...
voir plus...
La charcuterie corse fait partie des meilleures charcuteries en France, c'est parce qu'elle est préparée de façon traditionnelle à partir de recettes...
voir plus...
Les tours ont été construites par les Génois qui occupaient la Corse entre les XVIème et XVIIème siècles pour prévenir les attaques barbaresques...
voir plus...
Le village de Piana est situé à 78 km d'Ajaccio, 76 km de Corte et du centre de l'île en passant par le col de Vergio et 84 km de Calvi. Site classé UNESCO...
voir plus...